北京
010-84466961

福州
0591-87678231

新闻资讯

公司新闻

民营资本将是非洲实现转型的动力

来源:纬拓网添加时间:2018/08/29 点击:
       在即将由威拓国际公司与几内亚驻华使馆合作编辑出版的《投资几内亚》特刊上,登载了几内亚共和国总统阿尔法•孔戴教授撰写的寄语。
       在该寄语中,孙戴总统简要介绍了几内亚国家经济状况和过去几年在基础设施建设中所取得的成就,以及他在2015年再次赢得全国大选之后为几内亚未来国家发展所做的规划。
       最后,他坚信民营资本将是非洲实现转型的动力,并欢迎所有的合作伙伴加入他领导的团队构造的新几内亚投资,并参与到几内亚及其周边地区的这一历史新篇章之中。
   
 
       寄语全文如下:
 
       几内亚共和国总统寄语
 
       几内亚享有数项优势使其经济增长前景光明。自然资源是其最主要的优势,它拥有巨量的矿产资源,拥有一个有利于农业发展的自然环境,其适宜耕种的土地面积达620万公顷,它还拥有巨量的估计达6000兆瓦的水利发电潜能。并且,这个国家蕴藏着全世界最丰富的铝土矿(400亿吨),全世界铁含量最丰富(高于60%)的铁矿,其铁矿资源预计达200亿吨,可供开采100年。此外,几内亚的地层之下还蕴藏着其它珍贵的矿产资源,例如金、钻石和一些基础金属。
       所有这些资源目前基本上处于开采稀少的状态,原因是自从几内亚独立以来,连续上任的几届政府均不民主。但是,这种情况在2010年12月得到改变,当时在国内进行了第一次自由的、透明的总统选举,人民得以庄严地选择一个可以代表他们愿景和期望的政府,并且这个政府也致力于推动结构性改革以促进几内亚的国民经济发展。
       正因如此,自从2010年以来,几内亚建立起了一个稳定的投资环境,以吸引更多的投资者来将国内巨大的资源储备转化为实际的经济增长,并让绝大多数的民众能够从这个经济增长中获得实惠。考虑到任何国家如果缺少民营资本就无法实现发展,因此,几内亚的所有发展战略都是围绕激活社会产业的活力进行构思,目的是实现双赢的合作关系。为此,几内亚政府着力加强了法律和司法体制建设,希望通过起草一部新的矿产法和一部新的投资法,通过净化公共财政管理并在公共行政管理方面推动一系列的现代化改革,来改善并推动政府的管理。
       几内亚之前面临着三个阻碍:1)基础设施匮乏; 2)能源供给不足;3)专业人才缺失。
       今天,随着凯乐塔水利枢纽(240兆瓦)以及随后苏阿皮蒂水利站(450兆瓦)的投入运营,几内亚已经解决了能源供给的问题。另外,随着一些散居国外的管理人员的陆续回归,人力资源短缺的问题也正在解决。
       因此,在2015年10月11日举行的总统选举中,几内亚人民再次将信任托付于我们,以求继续推动已经着手进行的改革并达到以下目标:(a)发展非洲最大的矿产产业;(b)继续建设大型和小型水电站以产出更多的能源;(c)发展基础设施;(d)建设一些现代化的城市;(e)释放本国的粮食和农产品发展潜力以快速实现粮食自主供应并成为非洲西部地区的粮仓。
       由于埃博拉病毒肆虐,在艰难的两年之后,展现在我们面前的是经济的全面发展,2016年的经济增长预计为5.2%(FMI(国际货币基金组织)的最后预估数据)。政府现在的目标是实现两位数的增长。
       我们政府希望吸引一些能配合我们的愿景并愿意和我们一起共同努力的战略合作伙伴,以实现我们国家在关键经济领域制定的目标。我也希望这份简短的关于几内亚投资机会的介绍能够帮助您更好地了解我们的这些愿景。
       我坚信民营资本将是非洲实现转型的动力,并且我欢迎所有的合作伙伴加入我们构造的新几内亚投资。我邀请您来参与到我们国家以及我们地区的这一历史新篇章之中。
 
                                                                                                                                          阿尔法•孔戴教授
                                                                                                                                         几内亚共和国总统
 
 
原文如下:
 
PRÉFACE DU PRESIDENT DE LA RÉPUBLIQUE DE GUINÉE
 
La Guinée bénéficie de plusieurs avantages qui la prédisposent à un développement économique radieux. La nature représente un atout majeur avec d’immenses ressources minières, un environnement naturel propice à l’agriculture avec plus de 6,2 millions hectares de terres arables et un important potentiel hydroélectrique estimé à 6 000 mégawatts. En effet, le pays renferme la plus grande réserve de bauxite au monde (40 milliards de tonnes), le minerai de fer le plus riche au monde (teneur supérieure à 60%) dont la réserve est estimée à 20 milliards de tonnes peut être exploitée pendant 100 ans. Le sous-sol guinéen regorge d’autres minéraux précieux tels que l’or le diamant et des métaux de base.
Toutes ces ressources sont restées pour l’essentiel peu exploités à cause des régimes non démocratiques qui se sont succédés à la tête du pays depuis son indépendance. Cependant, en décembre 2010, l’organisation de la première élection présidentielle libre et transparente a permis au peuple de choisir souverainement un gouvernement qui partage sa vision et ses aspirations, et qui s’est attelé à mettre en place des réformes structurelles indispensables au développement économique de la Guinée.
C’est ainsi que depuis 2010, la Guinée a établi un climat des affaires stable pour attirer plus d’investisseurs en vue de la transformation de cet énorme potentiel en croissance économique et permettre au plus grand nombre de bénéficier des fruits de ce développement. Conscient qu’aucun pays ne peut se développer sans l’investissement privé, toute la stratégie de développement du pays est bâtie autour de la dynamisation du secteur privé pour un partenariat gagnant-gagnant. Le gouvernement a ainsi oeuvré au renforcement du cadre légal et juridique en vue de promouvoir la bonne gouvernance à travers l’élaboration d’un nouveau code minier, d’un nouveau code des investissements, le renforcement de la sécurité juridique pour les investisseurs, l’assainissement des finances publiques et la mise en place d’un vaste chantier de réformes et de modernization de l’administration publique.
La Guinée était confrontée à trois obstacles : 1) l’absence d’infrastructures, 2) l’insuffisance de production énergétique, et 3) le manque de ressources humaines qualifiées.
Aujourd’hui avec la mise en service du barrage hydroélectrique de Kaléta (240 MW) et prochainement de Souapiti (450 MW) la Guinée a résolue le problème énergétique. D’autre part, avec le retour progressif des cadres de la diaspora est entrain de répondre au problème de ressources humaines.
Ainsi, lors de l’élection présidentielle du 11 octobre 2015, le peuple nous a renouvelé sa confiance pour poursuivre les réformes déjà engagées afin d’atteindre les principaux objectifs suivants : (a) développer le plus grand secteur minier de l’Afrique ; (b) construire de petits et grands barrages hydroélectriques pour générer suffisamment d’énergie ; (c) développer les infrastructures ; (d) construire des cités modernes ; et (e) libérer le potentiel agroalimentaire du pays pour atteindre rapidement l’autosuffisance alimentaire et devenir un grenier pour la région ouest africaine.
Après deux années difficiles dues à l’épidémie à virus Ebola, nous observons une économie en pleine expansion avec un taux de croissance pour 2016 estimé à 5,2% (dernières estimations du FMI). Le gouvernement a maintenant pour objectif un taux de croissance à deux chiffres.
Mon gouvernement est désireux d’attirer des partenaires stratégiques qui partagent nos ambitions et veulent travailler avec nous pour atteindre nos objectifs dans les secteurs économiques clés de notre pays. J’espère que ce bref document qui présente les opportunités d’investissement en Guinée vous sera utile en vue de ces aspirations.
Je suis convaincu que le secteur privé sera le moteur de la transformation de l’Afrique, et j’accueille tous les partenaires qui veulent investir dans la nouvelle Guinée que nous construisons. Je vous invite à venir nous rejoindre dans ce nouveau chapitre de l’histoire de notre pays et de notre région.
 
Professeur Alpha CONDE
Président de la République de Guinée